" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Alliance des Civilisations (UNAOC) - Présentation

Traduction de la présentation de l'alliance des civilisations dans le site de l'United Nations Alliance of Civilizations (UNAOC).

Source : https://www.unaoc.org/who-we-are/

 

 

Qui nous sommes

À propos de nous

L’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC) a été créée en 2005 à l’initiative de M. Kofi Annan, ancien Secrétaire général de l’ONU et coparrainé par les Gouvernements espagnol et turc.

M. Annan a constitué un groupe d'experts de haut niveau chargé d'étudier les racines de la polarisation entre les sociétés et les cultures d'aujourd'hui et de recommander un programme d'action concret pour remédier à ce problème. Le rapport du groupe de haut niveau contenait une analyse et des recommandations pratiques qui constituaient la base du plan de mise en œuvre de l'Alliance des civilisations des Nations Unies.

Le 7 janvier 2018, SEM Miguel Ángel Moratinos a assumé les fonctions de Haut Représentant de l'Alliance des Nations Unies pour les civilisations, succédant à SEM Nassir Abdulaziz Al-Nasser, qui a succédé à SEM Jorge Sampaio.

 

Le Haut Représentant et le Secrétariat de l'Alliance des Nations Unies pour les civilisations sont basés et opèrent à partir de New York. L'Alliance entretient un réseau mondial de partenaires comprenant des États, des organisations internationales et régionales, des groupes de la société civile, des fondations et le secteur privé, afin d'améliorer les relations interculturelles entre divers pays et communautés.

Dans son rapport de 2006, le groupe de haut niveau a défini quatre domaines d'action prioritaires: éducation, jeunesse, migration et médias . Les activités du projet UNAOC, articulées autour de ces quatre domaines, peuvent jouer un rôle essentiel dans la réduction des tensions interculturelles et la création de ponts entre les communautés.

Énoncé de vision

Guidée par les principes de la Charte des Nations Unies, le rapport de son groupe de haut niveau et les priorités du Secrétaire général, l'Alliance des Nations Unies pour les civilisations s'emploie à créer un monde plus pacifique et socialement plus inclusif, en instaurant le respect mutuel entre les peuples. différentes identités culturelles et religieuses, et soulignant la volonté de la majorité du monde de rejeter l'extrémisme et d'embrasser la diversité. L'UNAOC s'efforcera d'opérer dans des situations où cela peut contribuer à des efforts plus vastes visant à atténuer les crises identitaires et à promouvoir des politiques de développement tenant compte de la culture.

Déclaration de mission

Le groupe de haut niveau a décrit l’UNAOC comme une entité susceptible de contribuer à réduire l’hostilité et à promouvoir l’harmonie entre les nations. Le Secrétaire général de l'ONU l'a décrit comme un outil de puissance douce permettant de réduire les divisions et de promouvoir la compréhension entre les pays ou les groupes identitaires, le tout dans le but de prévenir les conflits et de promouvoir la cohésion sociale. UNAOC poursuit ses objectifs à travers diverses activités:

  • Contacts et dialogues avec les parties prenantes (gouvernementales, intergouvernementales et non gouvernementales)
  • Développement de projets ciblés
  • Plaidoyer, y compris déclarations publiques directes ou comparutions du haut représentant ou du personnel de l'UNAOC
  • Interventions visant à désamorcer les tensions religieuses et culturelles en mobilisant des tiers qui peuvent jouer un rôle de forces de modération et de compréhension, tels que des chefs religieux, des organisations populaires, des animateurs de jeunesse et des dirigeantes.

Priorités du Haut représentant pour l'Alliance des civilisations des Nations Unies

M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Haut Représentant de l'Alliance des civilisations des Nations Unies, a, à plusieurs reprises, assumé ses fonctions depuis février 2013, clairement exposé ses priorités pour l'Alliance des civilisations des Nations Unies. Il a défini six priorités, à la fois de fond et opérationnelles. Ils comprennent:

  • S'appuyant sur les réalisations précédentes et allant plus loin pour atteindre des objectifs supplémentaires dans les domaines de l'éducation, de la jeunesse, de la migration et des médias.
  • Renforcement des partenariats et de la coopération dans le système multilatéral.
  • Ajouter des concepts et des outils complémentaires à la boîte à outils de prévention des conflits.
  • Relier les activités de projet UNAOC pertinentes au programme de développement pour l'après-2015.
  • Interaction croissante de l'UNAOC avec les médias, la société civile et le secteur des entreprises.

La Haute Représentante a ajouté la boîte à outils de l'UNAOC aux sports, à la musique, aux loisirs et à d'autres formes d'expressions collectives de valeurs humaines. Il a souligné à plusieurs reprises que ces célébrations des nobles aspirations de l’humanité pouvaient favoriser la culture de la paix et que l’Alliance des civilisations devait tout mettre en œuvre pour les utiliser à cette fin.

Ces priorités constituent le cadre de tout plan stratégique et sont reflétées dans la structure organisationnelle.

Le haut représentant a clairement indiqué qu'il envisageait de fonctionner dans des situations de tensions fondées sur des questions d'identité en s'adressant aux chefs religieux, aux organisations populaires et aux groupes de jeunes. À ce titre, l’Alliance peut utiliser la médiation comme outil de diplomatie préventive. Lors d'une conférence à Istanbul en 2012, le Secrétaire général de l'ONU avait réaffirmé que l'Alliance pourrait jouer un rôle de médiateur important dans de nombreux conflits où la culture ou la religion joue un rôle important.

En outre, la Haute Représentante a clairement indiqué qu’à l’approche de 2015, il est essentiel de traiter les inégalités en tant que problème de développement et constitue en soi une menace pour la sécurité mondiale. Il a répété à plusieurs reprises que la paix, la sécurité, les droits de l'homme et le développement étaient des éléments qui se renforçaient mutuellement; sans paix, il n'y aura aucune chance de développement. Il est fermement convaincu que l'instauration de la tolérance, le respect de la diversité et la promotion de la coexistence sont des obligations morales si nous voulons promouvoir les causes de la paix, des droits de l'homme et du développement.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :