" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association de Solidarité Franco-Arabe

Documents sur l'Association de solidarité franco-arabe, cliquez ici.

L'année 67 est un tournant dans la politique arabe de la France.

En juin 1967, alors que la situation s'est progressivement dégradée au Moyen-Orient, la tension est à son comble quand Israël prend l'initiative d'attaquer ses voisins arabes de façon préemptive. C'est la guerre des 6 jours. Le général de Gaulle signifie publiquement son opposition à l'offensive israélienne lors d'une conférence de presse (vidéo archive INA). Après la guerre d'Algérie et la décolonisation, la guerre des 6 jours sera pour de Gaulle l'occasion de renouer l"amitié passée avec les pays arabes. Le 29 juin 1967, il formule pour la première fois sa politique : « Dans cette situation que nous prévoyons longue et pénible pour tous, nous avons l’intention de conserver nos rapports avec Israël et avec les Arabes. En ce qui concerne ceux-ci, nous souhaitons les encourager à construire et à retrouver leur dignité. Quand je parle des Arabes, je parle du Caire aussi bien que de Damas et d’Alger ». Les relations franco-israélienne en feront toutefois les frais, tandis que celles avec l'OLP vont s'installer.

C'est à d'anciens barbouzes que le général de Gaulle confiera la mission de construire un réseau franco-arabe et de véhiculer la politique arabe de la France en vue de garantir ses intérêts.

L'Association de solidarité franco-arabe est fondée en 1967. Sous le patronage de Louis Terrenoire, ancien ministre de l'information sous de Gaulle, Lucien Bitterlin en fût le secrétaire général puis le président. Il dirigea également la publication mensuelle de l'association : France-Pays arabes (1968-2008). L’ASFA créa aussi le prix Palestine-Mahmoud Hamchari et le prix de l’amitié franco-arabe.

Documents sur l'Association de solidarité franco-arabe, cliquez ici

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :